Le Diamant

Le diamant a une dureté de 10, et un éclat de 2,42, le plus haut sur l’échelle des duretés est le 10 , le saphir et le rubis ont une dureté de 9, et un éclat de 1,76.
Son nom vient du grec adamas, qui signifie, indestructible, invincible. Le diamant sous forme de petites pierres était connu dans l’antiquité. Il n’était pas très apprécié, ce corps très dur ne pouvait pas être façonné. C’est au cours du XVIème siècle que le diamant prend tout son prestige. C’est Isaac Newton (1643 – 1727) qui le premier, supposa qu’il pouvait brûler. Deux savants Avenani et Targiono, en 1694-1695, mirent des diamants dans le foyer d’un très grand miroir concave, ils pouvaient constater que les pierres se dégradaient avant de disparaître. Cette recherche fut commanditée par le grand duc de Toscane Cosme III de Médicis. En 1772 le savant français Lavoisier, démontra que la combustion du diamant nécessitait de l’oxygène et qu’en résultait un dégagement de gaz carbonique. On supposa donc que le diamant était constitué de carbone. C’est à la fin du XVIII et au début du XIX siècle, que les savants Tennant (1797), et Guyton de Morveau ainsi que Humphrey Davy (1816), confirmèrent cette hypothèse.